Bel’zik Festival 2017

Du 23 au 25 mars, c’était la 14ème édition du festival hervien! Avec à l’affiche Dan San, Piano Club, Puggy et encore bien d’autres! Tout un programme donc!

Malheureusement, j’arrive un peu tard, il est déjà 18h30 quand je reçois mon bracelet me donnant accès au Hall des Criées. Mais heureusement, je tombe en plein check sound, m’évitant ainsi de découvrir un groupe en plein milieu de son set. L’artiste sur scène est Mia Lena, une jeune auteur-compositrice-interprète belge. Du haut de ses 18 ans, elle réalise un show rythmé et démontre déjà qu’elle a sa place sur de plus grosses scènes (enfin, elle a déjà fait l’AB en première partie de L.EJ., rien que ça). Une jeune artiste à suivre de près en ce tout début de saison festivalière. Pour sa prochaine date, il faudra se rendre à Malmedy et si votre curiosité est trop forte, n’hésitez pas à écouter son single Dancing On My Own.

Ensuite vient Dan San, faut-il encore les présenter? Avec Shelter sortit il y a un an, cela fait un moment qu’ils défendent leurs titres. Heureux de retrouver son public, le groupe tente même une petite séance acoustique dans le public. Tentative à moitié réussie pour cause d’un public trop bruyant aux abords des bars. Mais ils retournent vite sur scène où ce petit souci est vite oublié. Les mélodies envoutantes et la légèreté des morceaux reprennent. À la fin de leur prestation, ils laissent un goût de trop peu… Autant aller les revoir au Houtain Rock Festival!

Après une petite pause où un grand nombre est allé chercher de quoi se sustenter vient le tour de Piano Club. Ce groupe que nous n’avons plus entendu depuis longtemps est de retour avec une toute nouvelle formule: à présent ils sont 11 sur scène. Oubliez de suite la citation »Mieux vaut la qualité que la quantité ». Ils ont su tirer parti de chacun des membres du groupe. Les anciennes chansons connaissent un renouveau et les petites dernières de Fantasy Walk ont de quoi annoncer du bon pour la suite! Un petit plus à noter est la mise en avant d’une des choristes pour l’une des chansons! C’était vraiment chouette!

Une nouvelle pause, c’est l’occasion de s’avancer un peu pour mieux voir. Trois ans après leur dernier passage (en 2014, année de To Win The World) au Bel’zik, ils sont de retour avec Colours! Puggy attire la foule, tête d’affiche oblige. Mélangeant les anciennes chansons avec les nouvelles, les titres défilent. Pourtant, Matthew n’hésite pas à rappeler le thème des chansons et d’adresser quelques mots au public. Et comme à son habitude, le groupe, vers la fin de son set, transforme le public en chorale. Tout le monde chante en chœur et dans une ambiance joviale. Donc, un seul conseil en ce qui concerne ce groupe: il faut le voir en live! Tous les morceaux apparaissent sous leur meilleur jour!

Bref, à l’année prochaine pour la 15ème édition qui s’annonce déjà mémorable!

N’oubliez pas qu’un petit partage c’est très important pour les artistes! Et puis un peu pour nous aussi 😉

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire