Dub Electro Interview

Le deuxième groupe, découvert lors de l’Open Stream Night du samedi 21 mai, est Dub Electro. Un duo qui nous parle de leur nouveau concept, un DJ accompagné d’un guitariste. C’est une première et ça marche !

 

Depuis combien de temps le projet a-t-il démarré ?

Adrien:
Fin de l’année passée, plus ou moins au mois de septembre.

Faisiez-vous partie d’autres projets avant ?

Valère:
Moi je suis DJ avec un autre gars mais c’est plus un projet basé sur l’électro.

Adrien:

Pour ma part, je faisais partie de plusieurs autres groupes avant. J’avais des groupes acoustiques, rock et pop.

Quelles sont vos influence ?

Valère:
Y a Picasso qui est moins connu mais c’est beaucoup lui, il y a Blasterjaxx, Dannic, Hardwell, David Guetta, Tiësto… Dans l’électro, j’aime vraiment bien tous les styles, c’est très varié.

Adrien:
Moi c’est plus les bons vieux groupes comme Gun’s N’ Roses, Led Zeppelin et tout ça, puis alors du Bob Marley évidemment tous les classiques en reggae.

Valère:
C’est ça qui est bien, on vient d’univers complètement différents et on mélange tout ça.

Qui compose la musique ?

Valère:
Pour le moment, c’est beaucoup Adrien qui à composé, et moi j’essaie de faire plus mon style en ce moment. J’en ai fait un mais on l’a pas encore intégré parce qu’il faut qu’on en parle et on n’a pas beaucoup de temps pour se voir.

Adrien:
Oui c’est peut-être encore un peu tôt pour avoir vraiment tous les deux des morceaux mais voilà c’est vrai que, ici, principalement j’ai créé les morceaux, après je les ai proposés à Val puis modifiés avec lui mais, globalement, je pense qu’on était plus ou moins bien dans le même style tous les deux. Enfin, tu vas me dire si je me trompes.

Valère:
Non c’est ce que l’on aimait bien, notre variété entre nous deux.

Quels sont vos projets ?

Valère:
Ben moi avec Adrien c’est d’essayer d’avoir d’autres dates pour grandir un peu. J’aime vraiment bien ce concept donc j’aimerais qu’il évolue.

Adrien:
Essayer aussi de voir quel public on peut toucher.

Le nom du groupe, un choix commun ?

Valère:
Il m’a donné deux, trois idées et voilà. Il m’a dit ça et j’ai trouvé que c’était pas mal, on ne s’est pas vraiment cassé la tête.

Adrien:
Faut savoir que je lui ai demandé et qu’il n’osait pas trop me proposer des trucs donc, du coup, j’en ai proposé quelques-uns et puis il m’a dit ça c’est bon ok (rires).

Valère:
Oui j’ai suivi (rires).

Comment avez-vous trouvé le concert de ce soir ?

Valère:
Y avait pas beaucoup de monde mais c’était bien, les gens réagissaient quand on faisait une petite pause dans un morceau donc, moi, ça m’a fait plaisir. On aurait préféré qu’il y ait du monde et que ça bouge mais je suis quand-même content.

Adrien:
Oui super content, évidemment on s’attendait un petit peux à ce qu’il n’y ait pas énormément de monde à cette heure-ci. C’est vrai que moi avec mes anciens groupes, j’étais habitué à faire des concerts un peu plus gros sur des plus grosses scène mais, là, les gens savaient pourquoi il venaient. Ici, on a fait découvrir et puis ça à marché ou ça n’a pas marché.

Valère:
Moi je préfère, pour une première c’est bien quand il n’y a pas trop de monde, je trouve. Et quand on sera bien préparés, alors là, on pourra faire des plus grosses soirées où les gens seront là parce qu’ils aiment ce style de musique.

 

N’hésitez pas à partager si cette interview vous a plu. 😉

Adrien S.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire